CARRIÈRE & FINANCE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL L'ENTREPREUNARIAT

CHOISIR SON HISTOIRE. ET AGIR.

Cette phrase pour moi, sonne comme une évidence ; nous sommes maître de notre destin, nous sommes libres de choisir et d’écrire notre histoire.

Evidemment, par histoire, j’entends ce que nous sommes et vivons aujourd’hui, et ce que nous serons et vivrons demain.

Il n’est évidemment pas question d’ignorer que nous avons tous un socle de vie de base ; notre famille, l’environnement dans lequel nous avons grandi, notre santé ou encore notre éducation, que nous n’avons pas choisi et avec lequel nous devons composer. C’est un fait ! Nous n’avons pas le choix, il fait partie de nous, de ce que nous sommes, il est parfois une force, parfois une faiblesse et nous devons quoi qu’il arrive, l’accepter et en tirer le meilleur.

Pour ce qui est de notre histoire par contre, celle que nous écrivons aujourd’hui et pour demain, elle ne devrait être dictée par personne d’autres que par nous-même.
Il y’a généralement deux paramètres fondamentaux qui nous empêchent d’agir, de bousculer un peu notre vie pour prendre notre destin en main une bonne fois pour toutes ;

– L’influence extérieure ; de notre entourage, de professionnels, de tout un tas de personnes. Il y’a deux sortes d’influence extérieure selon moi ;
Ce qui tiennent à vous et qui pensent agir pour votre bien en nous empêchant de faire une « bêtise ». Ils alimentent notre peur d’agir et à base de réflexion, de doutes, de critiques, nous pousse à reculer plus qu’autre chose.
Et puis il y’a ceux qui se nourrissent de leur propre frustration d’être eux-même dans une situation qui leur déplait et qui n’acceptent pas l’idée que quelqu’un réussisse. Une sorte de jalousie qui finalement n’a strictement rien à voir avec vous et encore moins avec votre projet.

– L’influence antérieure ; Celle de notre socle de vie de base. C’est ce qu’on appelle les croyances limitantes. C’est les pires je trouve car elles sont presque inconscientes et parfaitement invisibles
Il s’agit par exemple de cette idée que parce que l’on vient de tel milieu, on ne peut pas faire telle chose ou mener tel projet. Ce sont généralement des idées reçues qui nous ont été mis en tête depuis tout petit et qui sont quasiment indélogeable de notre esprit. J’ai moi-même été longtemps persuadée que la réussite c’était de décrocher un CDI, parce que c’est l’idée qu’avaient mes grands parents, puis mes parents.
Sauf que ce qui compte aujourd’hui, ce n’est pas ce qui était vrai pour mes grands parents ou mes parents il y’a 20 ans. Ce qui compte c’est MA vérité, aujourd’hui. Mon intuition, ma vision des choses.

Pourtant voilà, malgré toutes les excuses, bonnes raisons ou belle paroles qui nous empêchent d’agir, la véritable vérité c’est que RIEN ni PERSONNE ne nous impose de subir une quelconque situation ; un job qui ne nous convient pas, un choix de carrière même qui ne nous correspond plus, une ville ou un appartement dans laquelle on ne se sent plus à sa place, une relation qui ne nous épanouie plus… Nous sommes les seul(e)s à pouvoir agir, à pouvoir changer les choses ! Et tout ce qui nous retient aujourd’hui ne sont que des fausses excuses.
Effectivement, il est plus simple de se morfondre en constatant ce qui ne va pas. Beaucoup plus simple que d’enclencher le changement une bonne fois pour toute. Tous changement nécessite un vrai engagement, une volonté d’acier, une prise de risque aussi parfois…
Je ne dis pas qu’il est simple d’agir, mais une chose est sûre c’est que c’est nécessaire si vous souhaitez vous accomplir et vivre sans regrets.

La vie passe à une vitesse folle, et nous sommes trop nombreux à laisser filer les années sans agir. Pourtant, petit scoop ; personne ne prendra en main votre destin, il ne tient qu’à vous de sortir des cadres que vous vous imposez et de faire bouger les choses

Il n’y aura jamais de moment idéal, tous les feux ne seront jamais au vert en même temps et il est très peu probable que vous mettiez tout votre entourage d’accord et que vous ayez une approbation générale. Alors arrêtons d’attendre et de dépenser toute notre énergie à se trouver des fausses excuses. Arrêtons de jouer avec les cartes que nous avons en main depuis des années, changeons les règles du jeu et oeuvrons pour notre bonheur. Trouvons ce qui nous épanouie vraiment, mettons le doigts sur ce qui ne nous convient pas, mettons ce coup de pieds dans la fourmilière et agissons avant qu’il ne soit trop tard pour faire bouger les choses.

Partons désormais du principe que tout est possible, et agissons !

Je reviens très vite avec un article dédié à la prise de risque et au facteur peur, j’espère que ça vous plaira !

D’ici la je vous embrasse,
A très vite,

Maÿlis

Vous avez aimé cet article ? Enregistrez-le sur Pinterest !


You Might Also Like

3 Comments

  • Reply
    Marion
    19 mai 2019 at 20 h 30 min

    Inspirant ! Y’a plus qu’a Comme on dit !
    Beau travail, comme d’habitude

  • Reply
    Nana
    20 mai 2019 at 8 h 27 min

    Coucou,

    C’est la première fois que je commente sur ton blog sorry ( je suis plus réseau social insta ou il est simple et rapide ).

    J’ai lu plusieurs fois cet article hier soir , très bien écrit je te remercie beaucoup ! Comme un coup de pied au fesses ! ça m’a motivé et conforté sur un choix que je vais prendre dans ma vie professionnelle… c’est trop vrai quand tu dis que l’on cherche des excuses pour pas prendre de risque.

    Je ne suis pas épanouie au travail même si l’on m’a donner un peu plus de responsabilité, que j’ai évolué de poste. Ce travail qui était censé être qu ´un job en attendant à trouver « mieux » mais ce travail ne me correspond plus.

    Je prends le courage à deux mains , on est seul à faire ce choix, ce risque, moi de quitter un CDI pour un poste qui correspond mieux à mon projet de vie perso…. ça fait peur, mais bon je ne veux pas de regrets plutard et me dire que j’aurais du faire ce choix même s’il ne se présente pas au moment voulu. L’ opportunité de changer , « choisir son histoire » .

  • Reply
    Lolli
    21 mai 2019 at 8 h 32 min

    Il n’y a plus qu’à agir. 🙂

  • Répondre à Marion Cancel Reply