DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

APPRENDRE À PARDONNER

C’est Lundiiiii ! Nouvelle semaine !
Comment allez-vous ? Vous avez passé un bon week end ?

Aujourd’hui, au programme un vaste sujet : le pardon.
Enfin, j’ai conscience que nous avons chacun des expériences de vie qui ont mis à rudes épreuves notre capacité à pardonner, alors au delà du pardon, je voudrais parler du « Arrête de remuer le couteau dans la plaie et avance – Bordel! »

Parce que j’ai remarqué que dans ce genre de situation (aka Où l’on est déçu-bléssé-atristé-véxé-contrarié par un idiot – ou quelqu’un d’autre.) , on a cette fâcheuse tendance à ruminer le truc.
Plus que le ruminer même, revivre le truc. Plutôt que juste admettre que les choses sont faites, qu’elles se sont passées ainsi et qu’il faut maintenant avancer, on choisit de revivre le truc. En boucle. Pendant de longues minutes.
De longues minutes à imaginer ce que l’on aurait pu répondre si on en avait eu le courage – et l’inspiration sur le moment – Serieu est-ce que ça vous arrive à vous aussi de dégoter des punchlines de folie 1heure après la guerre ? – à médire sur la terre entière, à retourner le truc dans tous les sens pour se convaincre que nous avons raison, ou à fantasmer sur la vengeance sanglante que nous allons préparer – Enfin « sanglante » (…) toutes proportions gardées évidemment hein.

On titille nos sentiments négatifs, on s’y accroche, on entretient la colère, on la trimballe pendant des heures et la laisse bouffer de notre temps précieux. Alors,

Petite note numéro 1 à vous-même : Ce qui est fait est fait. – Sauf pouvoirs magiques, vous ne reviendrez pas dessus. Alors ne vous laissez pas empoissonner par vos mauvais sentiments. Laissez les fondre au soleil 🙂

Petit note numéro 2 à vous-même : Faites passer votre désir d’aller bien, avant votre désir d’avoir raison.
Et souvenez-vous que quand vous pardonnez, quand vous tirez un trait sur votre colère et votre ressentiment, c’est à vous que vous faites du bien. Pas à la personne à qui vous pardonnez.

Petite note numéro 3 à vous-même : Dans la plus part des cas, vous ne vous souviendrez bientôt plus de rien. Bah oui… ce truc qui vous prend le chou si fort là maintenant est en réalité tellement insignifiant que dans quelque jours ça sera comme si rien ne s’était passé. Cet événement fera parti de la case des oubliés.

Alors libérez-vous de tout ça. Parce que franchement on s’en fou. On a mieux à faire que perdre du temps à bouillir de l’intérieur. 

Passez une belle semaine !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur Pinterest !

4d15d2209811c7159169dee9844b6fb0-1

You Might Also Like

12 Comments

  • Reply
    Albane
    27 juin 2016 at 10 h 36 min

    Donc je pense réellement à 100% comme toi ahah ! Si tu as le temps (et l’envie), n’hésite pas à faire un petit tour sur mon blog, j’en parle un peu aussi, et je suis du genre à tout pardonner, je ne suis pas rancunière. Je ne me laisse pas faire pour autant, mais il faut savoir avancer pour vivre heureux. Merci pour ton partage,
    Albane

  • Reply
    Pauline
    27 juin 2016 at 11 h 09 min

    Encore une fois un bel article plein de bon sens. Pourtant parfois, ce n’est pas évident ni facile de pardonner. Comment pardonner l’homme qui nous a trompé par exemple ? Mais surtout comment se pardonner à sois-même d’avoir été si idiote d’être tombée amoureuse et de continuer d’aimer un homme manipulateur et menteur ?
    Le pardon est libérateur mais dans ce cas, je n’arrive pas à pardonner. Ni à lui, ni à moi même. Et oui, ça me bouffe la vie. Et ça la lui bouffe à lui aussi…

    • Reply
      Cleophis
      27 juin 2016 at 12 h 53 min

      Bonjour Pauline. Je me permets de rebondir sur ton commentaire que je trouve bien négatif. Déjà, je ne vois pas pourquoi tu dois te pardonner d’être tombée amoureuse? Il y a un non-sens ici. Quand tu l’as rencontré, vous êtes tombés amoureux mutuellement et à ce moment-là, c’était le bonheur, pour toi comme pour lui. Il ne s’est pas dit à ce moment-là: « tiens je vais faire en sorte qu’elle tombe amoureuse pour la tromper ensuite et lui briser le coeur ». Comme si on devait se pardonner l’achat d’une voiture parce qu’on a eu un accident avec. Votre histoire a eu de beaux moments et il faut les garder en tête.
      Puis le drame: il t’a trompée. Je ne connais pas votre histoire et je ne peux donc pas dire qui a tort ou raison mais il faut se dire que c’était une étape de votre histoire, difficile certes, mais si la vie était toujours agréable, ça se saurait. Et puis, pourquoi tu devrais lui pardonner? Apprendre à vivre avec la trahison ne veut pas forcément dire pardonner. Il t’a fait du mal, c’est un fait et ça ne changera jamais, maintenant à vous de voir si vous voulez continuer malgré ça ou non. Dans tous les cas, ça ne se fera pas en un jour.
      Courage
      Cleophis

    • Reply
      Good Vibes Only
      27 juin 2016 at 21 h 27 min

      Hello Pauline,
      Comme Cléophis le dit, on ne connait pas votre histoire et c’est très compliqué de prendre la parole là dessus. En revanche, je connais mon histoire et si elle peut t’aider un tant soi peu, alors elle vaut le coup d’être partagée.
      J’ai partagé la vie d’un homme pendant 3 ans avant qu’il ne me trompe. Une fois. Un coup. Une seule soirée. Et pourtant…
      Alors, je crois qu’il y’a deux types de filles face à ça : Les filles terriblement fortes qui ne se laissent pas infliger cette douleur, qui ne cèdent pas et tirent un trait. Et puis les autres, dont je fais parti. Celles qui aiment coute que coute et qui ne voient pas la vie autrement qu’aux bras de cet homme.
      J’ai essayé de pardonner, pendant des semaines, des semaines d’enfer, à remuer sans cesse le couteau dans la plaie, à le remettre chaque jour face ses responsabilités, à lui faire mal verbalement sans aucune pitié, à pleurer, pleurer, pleurer, et à m’en vouloir de n’avoir rien vu, jours après jours j’avais l’impression que les choses empiraient. Et j’ai cru au bout d’un moment que je n’y arriverai jamais. Que je ne passerai pas au dessus. Que l’on ne verrait pas le bout du tunnel. Et pourtant… Le temps permet de pardonner, on oubli jamais vraiment, ça reste dans un coin de la tête mais on fini par regarder les choses avec recul, à les voir différemment même.
      Aujourd’hui, deux ans ont passé depuis les faits. Nous sommes passé bien au dessus de tout ça, ça nous a demandé beaucoup d’efforts et de patience, mais vraiment, la douleur passe et la colère avec. Nous sommes fiancés et on organise en ce moment même notre mariage.

      Toi seule sait si tout ça en vaut la peine. Si tu dois t’infliger cette douleur, si ça mérite d’attendre qu’elle s’efface petit à petit. Car ça prend du temps, et ce temps là, seul le véritable homme de ta vie le mérite.

      Je te souhaite beaucoup de courage, et je t’embrasse.

      Maÿlis.

      • Reply
        Pauline
        28 juin 2016 at 9 h 47 min

        Merci pour vos réponses. Malheureusement cela fait un an et demi que ça s’est produit et je n’y arrive pas. J’ai essayé de partir à plusieurs reprises car je sentais que j’étais incapable de vivre avec ça, car je lui en veux d’une manière incommensurable. Mais il revient toujours. Il revient en espérant que cette fois ci c’est bon, que cette fois ci j’aurai oublié comme par magie et que j’arrêterai de lui en vouloir, de lui en mettre plein la tête. Mais non. Je n’y arrive pas. Et je n’arrive pas à m’arrêter de l’aimer pour autant. Je suis partagée entre la haine (car oui c’est vraiment de la haine) et l’amour. Et ça me détruit de l’intérieur.
        Je n’ai pas envie de lui pardonner car ça voudrait dire que j’accepte. Je n’arrive pas à « baisser ma garde » car pour moi il peut recommencer à tout moment puisqu’il n’y en a pas eu qu’une. Pas qu’une fois.
        Alors si, je m’en veux de l’aimer, je m’en veux d’être tombée amoureuse d’un type qui au bout de quelques mois à peine à préféré se confier à une inconnue et annuler un week end avec moi pour le passer avec elle (ce que je n’ai su qu’après). Et même si aujourd’hui il dit qu’il a changé, qu’il a comprit que j’étais la femme de sa vie, je n’arrive pas à oublier tout ce passé et ça nous gâche la vie, à tous les deux.
        Cleophis, si, j’en viens même à penser qu’il s’est dit ça, « tient je vais la faire tomber amoureuse de moi pour la détruire » car j’ai eu beau lui dire à maintes et maintes reprises que ce qu’il faisait me faisait du mal, il a continué. Il a changé le nom de la nana dans son téléphone qui s’est soudainement appelée « Philippe », il a continué de la voir des mois durant, jusqu’à ce qu’elle rencontre quelqu’un d’autre.
        Je suis toujours en colère. En colère contre lui, contre elle et contre moi pour avoir supporté tout ça autant de temps. Alors comment apprendre à vivre avec la trahison ? Comment faire ? Moi je ne vois pas. J’ai essayé, j’essaie depuis un an et demi mais je n’y arrive pas.

  • Reply
    Cleophis
    27 juin 2016 at 12 h 46 min

    Alors là je dis bravo!!! Un article plein de bon sens et pourtant on oublie si vite à quel point c’est facile!

    • Reply
      Good Vibes Only
      27 juin 2016 at 21 h 28 min

      Merci Cléophis !!
      Et merci pour ta réponse à Pauline, pleine de bon sens !

      Belle soirée 🙂

  • Reply
    Chloé 75
    27 juin 2016 at 17 h 59 min

    Que tes articles font du bien!! Continue à nous nettoyer les yeux et à nous faire sourire!

    • Reply
      Good Vibes Only
      27 juin 2016 at 21 h 05 min

      Oh merci !!
      Pas d’inquiétude, je ne compte pas m’arrêter là j’ai encore pleeeeein de choses à dire 🙂

      A très bientôt 🙂

  • Reply
    Emma
    27 juin 2016 at 22 h 32 min

    J’adore tes articles! Le seul blog où je les lis tous lol! C’est toujours des évidences, cest plein de bons sens. J ai décidé d adopter la positive attitude depuis plusieurs mois, et tes articles me booste encore un peu plus loin à chaque fois! Merci merci 😉

    • Reply
      Emma
      27 juin 2016 at 22 h 33 min

      Oh les fautes!!!! Dsl!

  • Reply
    Valentine
    29 juin 2016 at 22 h 35 min

    Encore un excellent article, merci 🙂
    Je vais essayer de suivre tes conseils car le pardon… Ce n’est pas mon point fort :p
    Mais effectivement, remuer le passé ne sert à rien. J’y arrive déjà beaucoup mieux en amitié. Les amours, c’est plus compliqué 😉
    En fait, parfois j’ai l’impression que « pardonner » fait de moi quelqu’un de faible, de trop gentil. Alors que ce sont des choses totalement différentes.
    Merci également de nous faire partager ton expérience personnelle dans les commentaires ci-dessus 😉

  • Leave a Reply