DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

ARRETONS DE TOUT INTERPRETER.

 

Vous avez remarqué cette capacité que nous avons à extrapoler les paroles, les pensées, les signes d’autrui, et à faire des suppositions à partir d’à peu près tout et n’importe quoi ?
Une amie un peu plus froide que d’habitude ou une collègue qui ne dit pas bonjour, et tout de suite dans notre tête : Hiroshima. –> On se pose 36 questions à la seconde, est-ce qu’on a dit ou fait quelque chose de mal ? Est-ce qu’on a seulement quelque chose à voir là dedans ?
On ressasse les heures d’avant en essayant de chercher une explication, pour au final : Rien. Nada. Keutchi. Néni.
(…)
Elle était juste mal lunée. (Oh hé, on a déjà toutes réagit comme ça hein…)

Alors supposer c’est une chose, mais quand ça devient un affaire personnelle, ça peut vite faire des drames complètement inutiles, simplement parce qu’ils ne sont basés sur rien de sensé, ni vérifié, juste le fruit de notre imagination qui a tout interprété de travers.
D’une, c’est la raison de bien des conflits et tensions négatives qui pourraient être évitées, et surtout, à titre personnel si vous être dans ce cas là, vous pourrez constater que c’est relativement destructeur et fatiguant psychologiquement, n’est-ce pas?

C’est une habitude tellement automatique, qui se fait si rapidement que nous ne nous en rendons même pas compte. Mais dites vous bien que toutes nos suppositions et interprétations que nous faisons des choses, sont de pures inventions de nos esprits (j’sais pas il doit pas savoir quoi faire à ce moment… Tiens si je me faisais des énormes films ? Ouais super idée cool.).

Alors je dis pas que notre esprit se plante à chaque fois, et forte heureusement j’ai envie de vous dire. Mais je pense que ça vaut le coup de stopper les projections et simplement vérifier si nos suppositions sont justifiées : Mettre les choses au claire et exprimer clairement nos pensées, nos doutes ou nos interrogations.

Vaut mieux poser franchement la question, à avoir une réponse qui ne laisse plus de place au doute et passer à autre chose, non ? Ça éviterai bien des conflits, des mal-entendus et des heures à se ronger le petit doigt. (laissez le tranquille il n’a rien à voir là-dedans)

Faites de votre communication une priorité… Et mettez un point d’honneur à poser des questions, à exprimer ce que vous pensez, et ne pas laisser votre esprit s’emballer.
Les choses seront plus claires ainsi. Et je vous assure que la parole est une vraie magicienne.

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply
    Vanessa
    13 mai 2016 at 9 h 55 min

    Ah mais tellement !
    Je suis certaine que si j’arrêtais d’extrapoler, je stresserais moitié moins et il y aurait moins de dispute à la maison.
    Je suis une spécialiste pour ce genre de chose, j’ai toujours besoin de comprendre pourquoi une telle personne à dit ça et de croire qu’il y a toujours des sans-entendus dans les conversations ou les comportements. Ça me gâche un peu la vie en fait. Il faut que j’apprenne à lâcher-prise là-dessus. Mais j’ai l’impression que c’est une sorte de mécanisme de protection/défense pour ne pas se faire surprendre sans y être préparée par une remarque, une critique. C’est aussi une forme d’une certaine forme susceptibilité ou sensibilité peut-être non ?
    En tout cas, je me retrouve complètement dans cet article !

  • Reply
    Sarah EtCetera
    13 mai 2016 at 11 h 04 min

    Amen ! Je me retrouve totalement dans ton article, parce que tout en militant pour une communication transparente qui simplifierait tellement les choses, j’ai une très forte tendance à sur-interpréter et extrapoler, et effectivement, ça peut donner lieu à des tensions inutiles et c’est très fatigant, pour moi et mon entourage. Mais je fais des efforts pour m’améliorer 🙂
    Belle journée !

  • Reply
    Cyrielle
    13 mai 2016 at 11 h 06 min

    Totalement d’accord avec toi ! Je suis du genre à me poser 1000 questions et puis maintenant, j’arrive à me dire « bah et alors, si il/elle a quelque chose à me reprocher, il suffit de me le dire » au pire je dis à la personne qu’elle a pas l’air dans son assiette ajd mais je ne rentre plus dans ces petits jeux auxquels mes collègues sont les plus forts 😉

  • Leave a Reply