DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

LÂCHER PRISE ET VIVRE PLEINEMENT DANS LE PRÉSENT

La vie est courte (disons plus ou moins selon les cas quoi.) et il est clair que l’on passe beaucoup trop de temps ailleurs que dans l’instant présent.

J’ai pu faire le constat, via moi-même naturellement mais aussi en en parlant autour de moi, que l’on passe beaucoup de temps à ce soucier de qui arrivera demain, de l’avenir, à appréhender les galères. Mais que l’on pense aussi beaucoup au passé, par la nostalgie, par les regrets… Finalement je me rend compte que l’on raisonne rarement au présent et que c’est un vrai frein pour vivre notre vie pleinement et intensément.

 

1 –  ARRETER DE S’EN FAIRE POUR CE QUI POURRAIT ARRIVER.

Clairement, ce n’est pas possible d’agir pleinement si l’on passe son temps à douter des conséquences que pourraient avoir nos actes, si on se pose trop de questions, tout le temps.
Être raisonnable, prévoyant pour l’avenir, économe par exemple, sont de vraies qualités, c’est certain. Mais le fait de s’inquiéter constamment pour le futur, je me rends compte que c’est un véritable frein pour le développement personnel, le bien-être et les projets !
« Et si je rate cet exams ? », « Et si je n’ai pas ce poste ? », « Et si on se sépare d’ici là? », « Et si je ne rencontre personne? ». Pour chaque situation, chaque jour, il y aurait des centaines de question à ce poser, et soyons honnêtes, certains d’entre nous s’en pose une grande majorité.

Dans ces cas là, on arrive à se faire flipper, à s’inquiéter d’un truc qui à la base était positif et parfois même on se décourage tout seul !
Et bien STOP (voilà!). Tout le monde a peur, c’est humain et naturel mais ça ne doit pas nous décourager et nous faire renoncer. Bien souvent le conditionnel, avec le quel on se demande ce qui pourrait arriver, est bien éloigné de ce qui arrivera réellement dans la réalité, et tout peu évoluer. Alors vivez dans le présent, vivez ce qui arrive, ce qui se passe dans l’instant, saisissez de nouvelles opportunités, acceptez de nouveaux challenges. Et advienne que pourra !

J’ai réalisé que toutes les questions que l’on se posera en amont, tous les doutes que l’on laissera nous bouffer, ne nous permettrons pas de contrôler une situation. Parfois, il faut donc laisser les questions de côté, lâcher prise, reprendre le dessus, se lancer et vivre spontanément !

 

2 –  LAISSER LE PASSÉ AU PASSÉ !

Qu’il soit heureux ou malheureux, et quelque soit les raison, c’est qu’on a une forte capacité à nous raccrocher au passé. C’est vrai, les expériences et événements que nous avons vécus font de nous ce que nous sommes aujourd’hui, mais ils ne doivent pas pour autant définir qui nous serons demain !

Je crois qu’il faut juste admettre que le passé appartient au passé et que nous ne pouvons rien y faire. Le temps ne reviendra pas, nous ne pouvons pas changer les choses passées, et pas non plus les faire revenir.  Mais si on ne peut pas contrôler ce qui est fait, il faut garder à l’esprit qu’on peut tout à fait contrôler et choisir comment nous allons agir maintenant ! 

– La vie est trop courte pour vivre avec nostalgie, regrets, remords etc. Pardonnez, les autres, mais aussi vous même et promettez-vous de vivre pleinement chaque jour, loin des sentiments qui vous ont rongés.

Vous dire « qu’avant c’était mieux » ne vous rendra pas non plus heureux, et ne vous ramènera pas à ce temps que vous jugez meilleur. Bon en plus, si l’on oubli deux minutes notre mauvaise foi, souvent nos souvenirs sont idéalisés donc avancez et faites en sorte qu’aujourd’hui compte encore davantage.

Votre passé doit vous enrichir mais certainement pas vous ralentir !

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur Pinterest !

Vivre dans le présent

 

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply
    BRUCHET
    18 novembre 2016 at 12 h 28 min

    J’ai adoré cet article, simple, clair et tellement juste !!!
    C’est un vrai défi à relever et vos conseils sont précieux et aident à avancer dans la conscience ! Bravo !!

    • Reply
      Gaëlle
      10 novembre 2017 at 18 h 02 min

      Oui, vraiment juste. Merci pour cette mise en mots de certains maux. Excellent article !

  • Reply
    erika
    21 novembre 2017 at 23 h 30 min

    J’apprécie beaucoup vos articles
    J’aimerai m’inscrire à votre newsletter
    .Merci

  • Leave a Reply